3)    Hypothèse 2 : L’utilisation du produit permettra à la publicité interactive de se développer

a)     Les consommateurs et la publicité

Comme nous l’avons auparavant dans l’étude l’objectif de la publicité interactive serait de trouver un nouveau moyen d’intéresser et de fidéliser le consommateur. Pour étudier ce point, nous allons commencer par interroger un échantillon de personnes sur les relations qu’elles entretiennent avec la publicité.

Pour évaluer ce degré de complicité entre la publicité et le consommateur nous avons une question très simple à laquelle les sondés pouvaient répondre sur une échelle de 1 à 10.

Sans titre

Avec les réponses, on s’aperçoit que les résultats sont plutôt équivalents. En effet 55.6% des personnes ont répondu entre 1 et 5. On ne peut donc pas dire qu’il y ait un rejet en masse et violent de la publicité mais en extrapolant on peut dire que seulement une personne sur deux apprécie la publicité sur tous supports confondus. Cette première évaluation a été réalisée sur des personnes plutôt jeunes qui font partie de la cible principale (18-24 ans) n’ayant pas de masque de réalité virtuelle.

En revanche, lorsque l’on pose la même question à une cible plus professionnelle (âge moyen de 25 à 34 ans) qui travaille dans le domaine de la VR ou du divertissement audiovisuel, les résultats sont nettement plus différents.

You and ad

Si on décide de traiter l’information comme dans le graphique précédant on se rend compte que 67.4% des personnes interrogées sont plutôt contre la publicité sur tous supports confondus soit 11.8% de plus.

b)    L’accueil de la publicité interactive pour la réalité virtuelle

La question face à ce constat peu encourageant est de connaitre les réactions des consommateurs face à l’arrivée de la publicité interactive sur les différents supports de réalité virtuelle.

pub inté

Ad and VR

A travers les deux graphiques nous présentant les résultats sur la question de l’intérêt que porte le consommateur sur la publicité interactive sur un support de réalité virtuelle, on remarque que de manière générale les résultats sont identiques sur les deux échantillons de personnes interrogées. En effet, dans les deux cas une large majorité semble intéressée par la publicité sur un support de réalité virtuelle.

On observe donc une nette différence dans l’intérêt porté sur ce nouveau genre de publicité qui fera son apparition dans les prochaines années.